Qi Gong de la cigogne

La respiration des reins








La respiration des Reins en Qi Gong

Véritable trésor de santé, cet exercice de respiration, appelé respiration de l’Eau et des Reins peut se pratiquer toute l’année.Cependant pendant la période hivernale, il va falloir encore plus renforcer l’organe central du corps, qui contient notre énergie vitale ancestrale, véritable batterie du corps, à savoir le Rein.


Méthode de respiration de l’Eau ou du Rein

Cette méthode très complète a pour but de réchauffer l’Eau des Reins, de stimuler le retour veineux, de relancer notre immunité profonde et de lutter contre l’insomnie lorsqu’on la pratique allongé.


Démarrez l’exercice de Qi Gong dans la position qui vous convient le mieux sur le moment :

• assis sur une chaise

• debout les pieds ouverts à la largeur des hanches

• couché sur le dos, jambes repliées, pieds posés au sol.

Pour toutes ces postures poser les mains sous le nombril l’une sur l’autre,

les deux paumes vers le ventre.


Déroulement de l’exercice

• Première inspiration avec le nez : laisser le ventre se relâcher, sensation que l’air pénètre la globalité de l’abdomen sans forcer.

• Expiration avec la bouche : former un « o » avec la bouche et expirer comme si vous vouliez gonfler un ballon de baudruche. Gonfler les joues et rentrer le ventre sans le serrer, sensation qu’il va se plaquer vers les Reins dans le dos pour les masser et mettre une pression dans le ventre, celle-là même qui va stimuler le retour veineux.

• Inspiration avec le nez : relâcher le ventre sans intention de le gonfler. Le laisser s’épanouir et goûter la sensation que l’air emplit tout l’abdomen sans force.

• Expiration avec la bouche : comme précédemment et ainsi de suite….

Le travail se fait sur l’expiration qui est ici Yang, active. L’inspiration est passive, Yin, on la laisse faire.

Faire une série de 9 respirations puis une pause en reprenant votre respiration naturelle, le tout trois fois.

Cet exercice de Qi Gong peut se pratiquer quand vous le voulez dans la journée, ou pendant la nuit si vous n’arrivez pas à trouver le sommeil.

Au fur et à mesure de la pratique, naturellement votre capacité respiratoire va augmenter, votre respiration va se ralentir, s’approfondir, s’apaiser sans que vous ne mettiez en jeu votre volonté, qui étant l’émotion associée aux Reins, peut les affaiblir si elle prend trop les commandes.

Après les trois séries, la respiration étant plus calme, l’Esprit est également plus calme, clair et serein.

Cet exercice est très efficace avant un examen ou un entretien afin de garder en toute quiétude ses capacités au moment où vous en avez besoin.